Management

Les salaires des cadres du négoce Un coup de pouce, mais pas pour tous

Mots clés : Distribution - Fonction publique

À l’exception notoire des chefs de cours et d’agence juniors, les salaires 2008 ont augmenté. Mais, l’enquête exclusive du cabinet I C révèle aussi une météo sociale qui s’assombrit.

Zoomer sur les revalorisations salariales de 2008 relève presque de la gageure en ce mois de novembre. « Au lambda près, ce millésime reste encore bien orienté en distribution Bâtiment », rassure Laurent Frelat, responsable des études chez I C. Pourtant, « il ne s’agit pas d’une photographie totalement fidèle de ce qui se passe sur le terrain [la filière électricité n’intègre pas le champ de l’enquête : ndlr]. Les tendances générales doivent être interprétées avec précaution », tempère ce spécialiste du BTP. Faut-il aussi rappeler qu’il ne s’agit là que d’un canevas permettant aux cadres de se situer… sans pour autant se comparer.

Dans le détail, l’étude annuelle réalisée pour Négoce reflète de fortes disparités, tant régionales qu’entre spécialités. Reste que les fonctions supports achats et logistique font mieux que leurs confrères du front office. Notamment auprès des débutants que le négoce veut séduire. Au syndicat CGC, François Motay, président de la section Sicma (ciment, matériaux, négoce), avance cette explication : « Ces métiers peuvent permettre de gagner encore quelques points de marge ». Autre constat – rassurant – pour les chefs d’agence confirmés : la hausse moyenne ( 4 %) n’a jamais été aussi élevée depuis 2005. Volonté de replacer la fonction au cœur du négoce ?

Gommer les effets de l’inflation

À première vue, les augmentations intervenues cette année s’échelonnent, en moyenne, entre 3 et 5 % pour les cadres seniors. La cuvée 2007 pointait un bond de 4,5 à 7 %. Certes, dans le flot actuel de mauvaises nouvelles, c’est un bon point. Surtout si l’on compare ces résultats aux chiffres de l’industrie diffusés, début octobre, par notre confrère L’Usine Nouvelle (n° 3117, du 2 octobre 2008). L’encadrement y a vu sa rémunération progresser de 3,3 % sur 2008 ; tandis que les bulletins de paie gagneraient 3,9 % de plus l’an prochain.

Du coup, Pascal Roussel, secrétaire national de...

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 304 du 01/11/2008
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X