Management

Les salaires des cadres du négoce Après la modération, un gel en 2010 ?

Mots clés : Distribution

Cette année, les DRH auront eu un seul mot d’ordre : modération pour tous. À l’exception, relative, des fonctions achats et logistique.

En 2009, la déclaration de revenus des cadres du négoce Bâtiment sera-t-elle inférieure à celle de 2008 ? Pas si sûr. Selon l’enquête exclusive du cabinet I C pour le magazine Négoce, toutes les fonctions d’encadrement – tant chez les débutants que leurs aînés – ont bénéficié, l’an dernier, d’une revalorisation des salaires. Le grand plongeon dans la crise financière, puis l’arrivée de la récession pouvaient faire craindre le contraire. Pourtant, « le climat social s’est légèrement détérioré par rapport à une année 2008 déjà en rupture », constate Laurent Frelat, responsable des études chez I C. Ce qui frappe surtout cet expert du BTP, c’est « le bouleversement dans la hiérarchie des priorités des cadres. Les revendications sur les salaires ont chuté de moitié et sont maintenant  » en concurrence frontale  » avec les conditions de travail ». Entre temps, la crise s’est installée dans toutes les têtes. Et certains grands noms du négoce n’ont pu éviter les plans de restructuration. D’ailleurs, même si la France est sortie de la récession technique au printemps – avec une rebond du Pib à 0,3 % au deuxième trimestre -, les comptes de la distribution Bâtiment continuent de s’enfoncer dans le rouge.

Des hausses plus ciblées

Du coup, directions et DRH ont sorti les calculettes pour bâtir leur budget. Par exemple, chez un distributeur spécialisé couverture, le top management n’a « pas voulu donner un trop gros coup de frein aux rémunérations ». Résultat ? Une hausse générale de 2 % quelle que soit la catégorie de salariés. Et pour 2010 ? « Nous aurons une approche plus prudente. Si l’effet prix reste neutre comme cette année, les salaires devraient être sur un trend à 1,5 % », estime la DRH. « Ce régime de rigueur risque bien de s’accompagner cette année, mais surtout...

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 320 du 15/10/2009
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X