Régions Yvelines

Les Résidences Yvelines Essonne rachète l’OPH de Mantes

Issue du démantèlement de l’Opievoy (Office HLM interdépartemental des Yvelines, de l’Essonne et du Val-d’Oise), le 31 décembre 2016, Les Résidences Yvelines Essonne (entreprise sociale pour l’habitat du groupe Action logement) gère 30 000 loge ments dans ces deux départements, dont 8 000 sur le seul territoire de la communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise. D’ici à un an, ce chiffre passera à plus de 10 000, suite au rachat de l’OPH Mantes en Yvelines Habitat (2 300 logements), dont la procédure vient d’être engagée. « Notre objectif est de faire des Résidences le premier bailleur de la communauté urbaine », commente Arnaud Legros, président du directoire.

65 salariés intégrés. Selon Arnaud Legros, il s’agit d’un regroupement de bon sens. « Nous sommes organisés de la même manière, nous avons la même vision du territoire. Les logements de Mantes en Yvelines Habitat seront associés à notre programme de rénovation », argumente-t-il. La double procédure de dissolution et rachat devrait s’achever en novembre 2018. A cette date, Les Résidences Yvelines Essonne aura acquis l’ensemble du patrimoine de Mantes en Yvelines Habitat, à la valeur nette comptable et pour un montant qui sera calculé dans les prochaines semaines. Les 65 salariés du bailleur mantais seront tous intégrés au sein des Résidences, qui comptera alors 645 collaborateurs et 32 300 logements.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X