Actualité

LES HOMMES DE LA SEMAINE NATHAN STARKMAN ET PHILIPPE PANERAI – Grand Prix national d’urbanisme

Le jury réuni le 12 février à l’initiative du ministère de l’Equipement a décidé de faire coup double en décernant le Grand Prix national d’urbanisme 1999, la plus haute distinction en la matière, à deux personnalités. Nathan Starkman, directeur de l’Atelier parisien d’urbanisme (Apur), et Philippe Panerai, architecte-urbaniste à titre libéral. Ces deux prix (à ne pas confondre avec un prix partagé, précisait Pierre-René Lemas, président du jury) éclairent chacun un aspect du métier, si divers, de l’urbaniste. Nathan Starkman, 53 ans, a fait la majeure partie de sa carrière à l’Apur, où il contribue à la remise en cause des rénovations brutales et à l’émergence d’un nouvel urbanisme parisien respectueux de l’échelle de la ville. Philippe Panerai, 59 ans, architecte et enseignant, a publié en 1977 (avec Castex et Depaule) un essai fondateur sur l’urbanisme, « De l’îlot à la barre », maintes fois réédité et traduit en plusieurs langues. Depuis 1992, il se consacre essentiellement au projet urbain (ZAC du Bourran à Rodez, quartier Teisseire à Grenoble…).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X