Enjeux Bordeaux-Toulouse

Les élus locaux toujours sur la même ligne

Mots clés : Etat et collectivités locales

Les élus d’Occitanie ne lâchent pas ! Reçus le 23 janvier par le Conseil d’orientation des infrastructures, ils se sont une nouvelle fois exprimés pour défendre les projets de lignes à grande vitesse (LGV) entre Bordeaux et Toulouse, mais aussi entre Montpellier et Perpignan . Et espèrent que ces dernières seront inscrites et planifiées dans la future loi d’orientation sur les mobilités, prévue au printemps.

www.lemoniteur.fr/gpso

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X