Régions Haut-Rhin

Les Ehpad retrouvent une seconde jeunesse

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Enfance et famille - Grand âge - Structures d'accueil pour personnes âgées et personnes handicapées dépendantes

+ 20,1 % Hausse des mises en chantier de logements sur un an en Bourgogne-Franche-Comté, à fin février 2018.Dreal.

37 M€ Prêts de haut de bilan accordés en 2017 par la Caisse des dépôts aux bailleurs sociaux en Alsace.

9,42 M€ Investissements prévus au budget primitif 2018 de la Ville de Montbéliard (Doubs), en hausse de 61,3 % sur un an.

Les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) du Haut-Rhin se rénovent et étendent leurs bâtiments, les uns après les autres. Une dizaine d’entre eux sont en cours d’études ou de chantier, la plupart avec l’assistance de l’agence départementale d’aménagement et d’urbanisme du Haut-Rhin (Adauhr) jusqu’à l’avant-projet définitif et la conduite d’opération par Citivia SEM.

Nouveaux besoins. Pourquoi maintenant ? « Dans les années 1960-1970, le département a été pionnier de l’héberge-ment de personnes âgées en développant des maisons de retraite alors de bonne facture. Mais ces bâtiments ont vieilli, comme leurs premières extensions… et comme la population, ce qui entraîne de nouveaux besoins », analyse Christian Plisson. L’architecte de l’agence colmarienne Mongiello & Plisson assure la maîtrise d’œuvre de trois projets.

Celui de l’Ehpad Foyer du Parc à Munster, qu’il partage avec Alain Braesch, est le plus original (8,2 M€ HT de travaux, appels d’offres fin 2018-début 2019 pour une livraison en 2022). Il reprend en...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5973 du 27/04/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X