Entrepreneurs

Les drones, ailes du couvreur

Mots clés : Métier de la construction

Le drone professionnel est devenu un outil à part entière pour certains métiers du bâtiment. Les couvreurs, notamment, gagneraient à s’y embarquer.

Ce marché décolle. Le cabinet-conseil Oliver Wyman évalue le marché du drone professionnel à 461 M€ en France d’ici à 2025. Ce petit objet volant ne doit pas être pris à la légère. De quoi parle-t-on ? Le drone professionnel est un cousin du drone amateur. Il repose sur le même principe de fonctionnement, mais se distingue par sa plus grande stabilité. Le matériel professionnel, à quatre ou six hélices, doit être particulièrement stable pour prendre avec précision des photos et des mesures. Il se distingue également du jouet par les matériaux et les optiques, d’où l’écart considérable en termes de prix. Ainsi, le matériel professionnel dépasse facilement 2 000 €, contre une centaine d’euros pour la version amateur.

De nombreuses utilisations possibles

« Les architectes apprécient cet outil dès la conception pour des relevés et de la modélisation,...

Vous lisez un article de la revue MEI n° 5962 du 31/01/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X