Actu Économie circulaire

Les déchets du BTP s’invitent dans l’actualité

Mots clés : Entreprise du BTP

À peine remis, le rapport « Vernier », « feuille de route pour l’économie circulaire », suscite l’ire des organisations professionnelles. Le débat promet d’être agité.

Dans les Yvelines, à 30 km de Paris, sur les communes de Carrières-sous-Poissy, de Chanteloup-les-Vignes et de Triel-sur-Seine, s’étendent, sur une ancienne plaine maraîchère, ce que les riverains surnomment « l’océan de déchets » et « la mer de déchets » : deux décharges sauvages de plus de 4 hectares composées majoritairement de déchets du BTP (laine de verre, gravats, plaques de fibrociment amiantées, châssis de BA13, pots de peinture… ). À deux pas de la déchèterie Azalys et d’un supermarché Lidl. En mars, ces lieux ont fait la une de la presse. « La colère gronde dans la vallée des déchets », pour La Gazette en Yvelines (6 mars 2018). Sur France Info, « Yvelines : une ville impuissante face à une décharge » (12 mars). Le Monde : « Une mer de déchets sauvages dans les Yvelines » (30 mars).

Par un étonnant hasard du calendrier, le 14 mars, Jacques Vernier, ancien président de l’Ademe, a remis au gouvernement son rapport sur l’avenir des filières à responsabilité élargie du producteur (REP).

Dispositif actuel insuffisant. Au fil des 92 pages au style enlevé, l’ancien maire de Douai (Nord) énumère...

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 441 du 11/04/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X