Enjeux

Les constructeurs de maisons lorgnent le social

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Logement social - Maison individuelle

Face à la crise du logement individuel, des opérateurs construisent des HLM. Ce qui nécessite de se structurer et de prendre en compte de nouvelles obligations.

Alors que les ventes de maisons individuelles devraient baisser de 8 à 10 % en 2018, pour s’établir entre 120 000 et 125 000 unités, selon le syndicat des constructeurs et aménageurs de la FFB (LCA-FFB), les professionnels s’engouffrent dans le secteur HLM en proposant de l’individuel et du petit collectif. « La tendance s’observe depuis deux ans, même s’il est encore difficile d’évaluer son impact », résume Patrick Vandromme, président de LCA-FFB.

Pour travailler avec des bailleurs sociaux, les constructeurs de maisons individuelles (CMIstes) montent des filiales dotées d’une équipe entièrement dédiée à la promotion. « Les constructeurs ne sont pas équipés pour piloter un gros volume de chantiers en même temps », explique Dominique Mazgaj, directeur du développement chez BDL Promotion, une filiale du constructeur BDL. En conséquence, ces jeunes promoteurs recherchent des prestataires solidement structurés.

Intégrer les normes accessibilité. Les CMIstes doivent également prendre en compte des normes supplémentaires comme la réglementation en matière...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5971 du 13/04/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X