Régions Normandie

Les CFA BTP s’unissent pour plus d’efficacité

Mots clés : Apprentissage - Entreprise du BTP - ERP sans hébergement

Pour améliorer leur pilotage, les sept CFA BTP de Normandie sont réunis depuis le début de l’année en une association unique, BTP CFA Normandie. « Un seul interlocuteur, cela simplifie les choses et cela signifie aussi les mêmes chances et les mêmes opportunités pour les jeunes », se félicite Marie Dupuis-Courtes, présidente de la nouvelle association dont l’objectif de remplissage est de 100 % d’ici quelques années, soit 6 000 apprentis BTP en Normandie.

Hausse du nombre d’apprentis. Après cinq ans de baisse, le nombre d’apprentis a augmenté en Normandie l’an dernier. Dans les sept CFA BTP, ils étaient 4 144 en 2017 contre 3 711 en 2016, soit une hausse de plus de 11 %. A Dieppe (Seine-Maritime), le nombre d’apprentis a même fait un bond de 22 %. « Il y a une dizaine d’années, nous étions contraints de refuser des jeunes faute de places, puis la tendance s’est inversée. Cette année, 400 entreprises n’ont pas trouvé d’apprentis », regrette Marie Dupuis-Courtes.

Elle explique que pour attirer les jeunes, les CFA doivent être très présents pendant les Olympiades nationales des métiers, et miser sur le numérique et sur la transversalité avec les autres écoles du territoire (ESITC, Insa) pour enrichir les formations. « Il est également important de travailler sur les classes intermédiaires (« passerelles ») et sur les métiers connexes, les électriciens du BTP pouvant par exemple évoluer vers l’industrie. »

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X