Actualité des marchés

Les centres commerciaux à la recherche du meilleur format

Mots clés : Centre commercial - Concurrence - Magasin - Manifestations culturelles - Salles d'audition, de conférences, de réunion, spectacles ou à usages multiples

CBRE

Si les aléas conjoncturels sont en grande partie responsables de la dégradation continue de la performance des centres commerciaux ces dernières années, ils doivent aussi faire face à l’évolution des modes de consommation et à un accroissement de la concurrence.

Les centres commerciaux sont le théâtre des changements qui s’opèrent dans le monde du commerce, mais tous n’ont pas forcément la capacité à aborder ce virage. Entre jumbos qui résistent voire surperforment et les centres commerciaux secondaires en souffrance, l’écart se creuse entre les différentes typologies et leur localisation.

Vers l’apparition de nouvelles locomotives ?

Le secteur du prêt-à-porter voit ses résultats reculer depuis 10 ans et 2 017 s’inscrit dans cette continuité. En parallèle, l’alimentaire en grande surface est également en difficulté en particulier sur le format des supermarchés. Les centres commerciaux doivent donc faire face à une situation inédite avec l’essoufflement de ces deux locomotives historiques.

On observe néanmoins depuis plusieurs années un report de la consommation vers d’autres secteurs. Ainsi, les secteurs liés au divertissement, au loisir, à l’électronique grand public ou à la restauration présentent des bilans positifs en 2017 dans les centres commerciaux.

Au global, les bons résultats de ces secteurs permettent de compenser les performances moyennes des têtes d’affiche usuelles des centres commerciaux.

Un modèle à réinventer

Le centre commercial traditionnel reposant sur une locomotive alimentaire et un mix merchandising largement représenté par l’équipement de la personne est aujourd’hui remis en question. L’analyse du secteur met ainsi en évidence des évolutions des modes et arbitrages de consommation. Entre croissance du e-commerce et attentes des « millennials », les centres commerciaux sont donc plus enclins qu’auparavant à repenser leur mode de fonctionnement. Le secteur de la grande distribution opère en conséquence des changements de stratégie. Ainsi, la surface moyenne des hypers et supermarchés tend à diminuer, en...

Vous lisez un article de la revue Operations Immobilieres n° 101 du 12/02/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X