Edito

Les bonnes notes de Piano

Mots clés : Architecte

S’imposer a posteriori comme une évidence, c’est le propre d’une architecture aboutie. C’est aussi ce qui caractérise un palmarès qui fait mouche. C’est incontestable, le tribunal de Paris est une réussite architecturale qui fera date. Bien entendu, le ciel de la capitale avait besoin d’un bijou comme lui pour renouer avec la grande hauteur. Fatalement, une telle prouesse méritait d’être couronnée par le prix d’architecture du « Moniteur ». Renzo Piano, who else ?

Et pourtant, à l’origine, rien n’était joué. D’épineuses questions auraient pu éloigner la consécration. Un tel ouvrage n’est-il pas hors norme ? Avec ses 100 000 m2 et ses 38 étages, le tribunal de Paris n’a pas d’équivalent. Un prix d’architecture peut-il...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5952 du 08/12/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X