Entretien

Les bidons s’effacent au profit des binettes

Mots clés : Innovations - Matériel - Equipement de chantier

Tous les fabricants profitent d’un marché de l’outillage à main dopé par la réduction des intrants dans les jardins des particuliers comme dans l’espace public.

Cette mutation bénéficie en priorité aux outils de coupe. La prévention des troubles musculosquelettiques guide les innovations.

Pari gagnant pour Bahco : lancée voici trois ans en France, la démarche Landscaping a propulsé la marque vers une croissance à deux chiffres dans l’outillage à main, en 2016 et en 2017. La force de frappe industrielle a contribué au choix de l’Hexagone pour tester la stratégie en cours de duplication en Espagne, en Italie et en Californie : 150 personnes travaillent sur le site de Baugé-en-Anjou (Maine-et-Loire), spécialisé dans la taillanderie. Autrefois chargés du marketing grand public, six responsables commerciaux se partagent le territoire pour promouvoir les outils de jardinage de la marque américaine, présente aussi bien sur internet que dans les circuits de distribution traditionnels, qu’il s’agisse des spécialistes de la motoculture ou des grandes surfaces de bricolage. « Nous avons complété le dispositif avec quatre véhicules de démonstration qui vont à la rencontre des entreprises du paysage », détaille Christophe Baudry, chef de marché agriculture et bâtiment chez SNA Europe, filiale du géant américain basée à Éragny-sur-Oise (Val-d’Oise). En amont, le renouvellement de l’offre repose sur le programme Ergo, mené avec des utilisateurs professionnels et des chirurgiens de la main du centre hospitalier universitaire d’Angers : « La Mutualité sociale agricole préconise nos outils, au vu du bilan en prévention des...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 409 du 16/05/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X