Actualité

Les assureurs peu attirés par les placements immobiliers

A la fin de 1996, l’encours total des placements des sociétés d’assurances, en valeurs de bilan (c’est-à-dire compte non tenu des plus-values latentes), s’élevait à 3 089 milliards de francs, soit une progression de 16,4 % par rapport à 1995. En stock, la répartition de ces actifs fait apparaître une part de 7 % pour les placements immobiliers (pour une progression d’encours d’à peine 0,5 %), alors que les placements obligataires représentent 68,7 % (avec un encours en progression de 20,7 %). Commentaire de la Fédération française des sociétés d’assurances : cette structure d’actifs s’apparente à celle de la plupart des sociétés d’assurances dans le monde, à l’exception notable du marché britannique (où la part des actions est plus élevée).

GRAPHIQUE

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X