Technique et chantier

Les Ardoisières d’Angers (filiale d’Imétal) ont encore été dans le rouge en 1998 (de 11,6 millions de francs), du fait notamment de la forte concurrence espagnole.

Après un premier plan social portant sur 187 suppressions d’emplois, Imétal annonce de nouveau un plan social portant sur 78 postes (sur 320 salariés). De 80 000 tonnes en 1980, la production du site de Trélazé (Maine-et-Loire) a chuté à 17 800 tonnes l’an passé.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X