Enjeux PPP

Les architectes marseillais se rebiffent

Mots clés : Architecte

Alors que la Ville de Marseille prévoit de confier en PPP la démolition de 31 établissements scolaires obsolètes et leur remplacement par 28 nouvelles écoles ainsi que la construction de six établissements, le Conseil de l’ordre des architectes de Paca a demandé au maire de la cité phocéenne de renoncer au format PPP. « Car l’architecte perd son indépendance, souvent de l’argent et, surtout, la relation directe avec le maître d’ouvrage », estime Patrick Verbauwen (photo) , président du syndicat des architectes des Bouches-du-Rhône .

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X