Actualité énergie solaire

Les appels d’offres de la discorde

Le groupement des métiers du photovoltaïque (FFB) a formulé neuf propositions d’amendement au projet de cahier des charges des appels d’offres dans l’énergie solaire. En particulier, il souhaite remplacer les appels d’offres « simplifiés » par un tarif d’achat pour les installations de puissance comprise entre 100 et 250 kWc. Le Groupement des industries de l’équipement électrique (Gimelec) fait la même proposition pour le second semestre 2011, craignant que les « délais inadaptés » prévus entraînent un « creux d’activité brutal en fin d’année 2011 et sur le premier semestre de l’exercice 2012 ».

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X