Régions Pays de la Loire

Les ambitions d’Alila dans le logement social

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Logement social

Surfant sur les besoins en logements neufs des bailleurs sociaux, le promoteur lyonnais Alila, spécialisé dans la construction et la vente en Vefa de HLM, imprime sa marque depuis la création de son agence nantaise en septembre 2015. « Nous nous sommes fixé l’objectif de construire 200 logements en 2018 dans la métropole nantaise, et entre 600 et 700 dans la région », a assuré Sébastien Breal, directeur régional, lors du lancement de son premier chantier en Loire-Atlantique, un programme de 41 logements collectifs et neuf individuels pour La Nantaise d’habitations (LNH), à La Chevrolière. Pour ce bailleur, le promoteur lance également 28 maisons individuelles à La Plaine-sur-Mer, dans le même département.

Aubaine. « Notre production moyenne est passée de 350 à 700 logements par an. Pour y faire face, nous avons recours à la Vefa à hauteur de 70 % », explique Patrick Elias, directeur du développement de LNH. Les autres bailleurs sont confrontés au même souci. Une aubaine pour Alila qui multiplie les opérations dans la région (à Savenay pour Habitat 44, à La Baule pour Espace domicile, au Mans pour Valloire… ) et jusqu’à Orléans (pour Scalis) ou Chartes, où une opération de 80 logements va voir le jour.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X