Régions

Lens Lancement des premiers logements à la Grande Résidence

Mots clés : Logement social - Politique du logement

L’équipe de maîtrise d’œuvre composée de Trace (architectes) et Tesson (paysagistes) a lancé les aménagements publics (VRD) du secteur de la « Plaine de Jeux », pour préparer le premier chantier de logements neufs du projet Anru de La Grande Résidence à Lens. Trace va construire 107 logements locatifs sociaux (55 individuels et 52 collectifs) pour Pas-de-Calais Habitat et 18 logements individuels en accession pour Coopartois.

503 démolitions,650 reconstructions. Ceci marque une étape importante du vaste projet de rénovation urbaine de ce quartier de 4 700 habitants construit dans les années 1970. Il va en effet bénéficier dans le cadre de l’Anru d’un programme de près de 180 millions d’euros, dont 50 millions d’euros d’aides directes de l’agence. 503 démolitions sont prévues et plus de 650 reconstructions : 325 sur cette zone d’urbanimation prioritaire (ZUP) et le reste sur onze sites associés dans la ville (Cité 8, friche Nexans, quartier Van Pelt par exemple). Le dossier, qui a reçu le feu vert du comité national d’engagement fin 2006, est en attente de la signature de sa convention financière.

Pas-de-Calais Habitat a démoli à l’été 2007 la première des quatorze tours qui doivent disparaître. Mais il faudra attendre la livraison des premiers logements en 2009 pour pouvoir mener les principales démolitions. Un autre projet est retenu dans les opérations urgentes sur le site associé de la Cité 8, au-delà de la rocade minière : les permis de construire de 40 logements locatifs sociaux conçus par Rose-Marie Seilliez pour Pas-de-Calais Habitat et des 38 logements sociaux conçus par Jérôme Houyez pour la SIA sont en cours d’examen. La Cité 8 doit aussi accueillir 29 logements en accession de Coopartois et 20 autres pour Le Logement du travailleur de Oignies.

L’un des enjeux de la restructuration est de relancer l’activité commerciale au cœur du quartier. Une opération à tiroir est en cours : le déménagement provisoire de l’enseigne Au Vrac va permettre la construction de nouvelles cellules commerciales pour accueillir les actuels commerçants. Dans un second temps, la construction d’un nouveau centre commercial est prévue avec 80 logements au dessus (à l’étude).

En équipements publics, le chantier d’une unité psychiatrique, conçue par le cabinet d’architecte Chabanne, est lancé. La démolition de trois écoles, la reconstruction de deux groupes scolaires et l’extension rénovation d’un troisième figurent au rang des projets. Pour la voirie, la rue Alain va devenir le nouvel axe de centralité de La Grande Résidence. Un nouveau calibrage doit leur donner un aspect de rue et non plus de boulevard.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X