Architecture et urbanisme

Lège – Cap-Ferret/Maison Régionaliste

L’océan est tout proche mais séparé du terrain par un premier rang d’arbres et de constructions. Le propriétaire souhaitant malgré tout bénéficier de la vue, la maison est juchée sur 12 pilotis en acier galvanisé, d’une section de 12X12 cm sur une trame de 4,37m. Un escalier en béton monte à l’étage vers la terrasse en bois qui dessert le logement constitué d’une grande entrée-cuisine-salle à manger, d’un salon et de deux chambres, plus une mezzanine. La maison peut loger en été de nombreux visiteurs grâce au système de crochets fixés sur les poteaux, qui permet d’installer des bâches pour constituer de véritables chambres, avec eau et électricité. La maison est couverte d’une toiture de fibrociment et habillée d’un bardage en pin des Landes. Le vernis noir rappelle les cabanons de pêcheurs tandis que la terminaison en pointe des voliges, reprise dans la rambarde, évoque les motifs des bâtiments balnéaires de la fin du XIXe siècle.

FICHE TECHNIQUE

Maîtrise d’oeuvre : Raphaëlle Hondelatte, architecte ; Franck Réol, consultant.

Surface : 120 m2 habitables.

Coût travaux : 650 000 francs TTC.

Entreprise principale : Laflaquière, charpente bois et serrurerie.

PHOTOS :

1. Les façades sont d’un bois noirci qui évoque les cabanons de pêcheurs.

2. Sous les pilotis, des bâches accrochées aux poteaux cloisonnent des chambres pour loger les amis pendant l’été.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X