Actualité

Le viaduc mexicain de San-Marco proche du record mondial de Millau

Quelques mètres de plus et le viaduc de Millau perdait son record du pont le plus haut du monde ! En 2012, le viaduc autoroutier de San-Marco dominera de 223 mètres (contre 245 mètres pour la pile la plus haute de l’ouvrage aveyronnais) le fond d’un canyon, au cœur d’une zone montagneuse de l’Etat de Puebla, au nord-est de Mexico. Le tablier de 850 mètres de long – un caisson d’épaisseur variable en béton armé précontraint  – est construit au-dessus du gouffre par encorbellements successifs à partir de chacune des cinq piles, sur le côté desquelles se greffent autant de grues fixes Linden-Comansa. L’absence de haubans ne permet pas d’atteindre des portées exceptionnelles (180 mètres contre 342 mètres pour celles du viaduc de Millau) mais l’ouvrage garde une ligne fine. Il s’intégrera à une section d’autoroute en construction de 103 kilomètres, maillon manquant de la voie rapide reliant la capitale Mexico à Tuxpan, dans le golfe du Mexique. Entreprises : groupement ICA (Mexique) et FCC (Espagne).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X