Régions Lille-Valenciennes

Le viaduc a pris son envol

« L’ouvrage qui relie l’A2 à l’A23 dans le sens Paris-Lille est exceptionnel à la fois par son caractère courbe, avec un dévers de 7 % dû à un espace très contraint, et par sa difficulté de mise en œuvre avec une circulation maintenue », résume Vincent Rousseau, responsable d’opération à la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement des Hauts-de-France, maître d’œuvre du projet. Ouvert le 16 décembre à la circulation, l’ouvrage de 720 tonnes, assemblé en 10 tronçons et culminant à 14 mètres, supporte 1 200 véhicules par heure aux périodes de pointe. « L’ensemble a coûté 41 millions d’euros répartis sur deux contrats de plan Etat-région. Il a permis de requalifier l’assainissement. Les finitions vont se terminer au printemps », souligne le responsable. Il ne restera plus qu’à effectuer, d’ici à 2018, les travaux d’aménagements paysagers.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X