Evénement Entretien avec Renzo Piano, architecte, président de Renzo Piano Building Workshop.

« Le tribunal exprime son rôle, pas sa force »

Mots clés : Architecte - Établissements pénitentiaires et judiciaires

Pour l’architecte, le nouveau bâtiment a été conçu pour permettre au justiciable d’aborder l’institution avec davantage de sérénité.

En construisant ce nouveau tribunal à Paris, vous deviez répondre à la volonté de la Justice d’apparaître comme une institution plus accueillante. Comment y êtes-vous parvenu ?

Les architectes ne changent pas l’histoire. En revanche, souvent, ils se trouvent en position de donner forme aux changements. Il y a quarante ans, à Beaubourg, le bâtiment était certes radical mais ce n’est pas lui qui a modifié le rapport du public à l’art. Arrivé quelques années après Mai 68, il a accompagné un mouvement vers une culture plus accessible. De même, le projet du tribunal a été pensé alors qu’une réflexion est en cours sur la façon dont cette fonction très complexe qu’est la Justice doit évoluer. La question était délicate car un palais de justice est un lieu d’attente et de tensions. Ce qui donne sens à notre bâtiment, c’est la lumière, la clarté de la salle des pas perdus, des salles d’audience et de tous les bureaux. Evidemment, dire qu’un bâtiment lumineux et transparent suffit à incarner une Justice lumineuse et transparente serait trop facile mais c’est là le moyen d’offrir au citoyen une approche rassurante de l’institution.

Ce bâtiment, malgré son...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5952 du 08/12/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X