Produits

Le thermostat connecté devient intelligent

L’intelligence artificielle vient bouleverser le marché des thermostats connectés qui peinait à décoller, malgré l’essor du numérique et l’intérêt du secteur du bâtiment pour la smart home.

Avec l’arrivée des produits dits intelligents, 2018 devrait marquer un tournant pour les thermostats connectés. « L’usage des thermostats et autres objets connectés va se développer de plus en plus », estime Philippe Lemarotel, directeur du marketing de l’offre d’Hager. « Nous sortons de l’ère où les objets connectés n’étaient que des produits de start-up. Depuis 2017, les acteurs traditionnels s’y mettent et une offre massive va arriver » note Jean-Laurent Schaub, président et cofondateur de Ween, qui voit dans les assistants vocaux un facteur d’évolution qualitative.

Principe. Un thermostat est dit connecté s’il peut être contrôlé à distance par smartphone ou tablette. Les thermos tats apprenants réalisent eux-mêmes les programmes en se basant sur les absences récurrentes. Ceux à géolocalisation embarquée gèrent même les absences imprévues. « L’inertie du bâtiment varie selon son âge, les matériaux et le type de chauffage. Le thermostat intelligent observe cette inertie et la présence des occupants,...

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 439 du 19/02/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X