Régions Valenciennes

Le terminal s’étend

Escaut Valenciennes Terminal est au milieu du gué… mais ses perspectives sont prometteuses. Inauguré en 2015 à Bruay-sur-l’Escaut, l’équipement d’un coût de 9,5 millions d’euros HT était calibré pour transborder 85 000 conteneurs par an, des barges au sol et vice-versa. En 2016 déjà, en avance sur les prévisions d’activité, il a approché ce seuil avec 76 000 conteneurs. Le syndicat mixte propriétaire, composé par la CCI Grand Hainaut et les agglomérations de Valenciennes et de la Porte du Hainaut, a donc décidé d’augmenter sa capacité.

15 000 m2 de terre-plein équipé. Un parc de stockage de conteneurs vides de 10 000 m2 a donc été installé l’été dernier au nord du terminal. Et au printemps prochain, un nouveau chantier sera lancé pour aménager 15 000 m2 de terre-plein équipé, s’ajoutant aux 20 000 m2 déjà en service. La dépense, estimée à 8,5 millions d’euros HT, sera prise en charge par le syndicat mixte avec des apports de l’Union européenne, de l’Etat et de la région Hauts-de-France. A compter de la mi-2019, le terminal sera en mesure de traiter 140 000 conteneurs par an.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X