Enjeux LGV

Le roi des projets suédois sera-t-il couronné ?

Mots clés : Transport ferroviaire

Le gouvernement suédois a désormais les cartes en main pour décider s’il faut construire des lignes à grande vitesse (LGV) entre Stockholm d’un côté, Malmö et Göteborg de l’autre. Les auteurs d’un rapport, qui vient d’être rendu, prônent la construction de lignes pouvant aller jusqu’à 320 km/h et un calendrier permettant leur mise en service dès 2035. Estimé à 230 milliards de couronnes (23 milliards d’euros), ce projet de LGV est le plus grand investissement en infrastructures des 150 dernières années dans le royaume.

Le gouvernement – une coalition entre sociaux- démocrates et verts -devrait décider en principe dès le printemps, et en tout cas avant les législatives du 9 septembre, si le projet sera lancé ou non.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X