Régions Var

Le quartier Porte Marine entre en Seyne

Le promoteur marseillais Constructa entame la troisième et dernière tranche de l’aménagement du quartier Porte Marine de La Seyne-sur-Mer (Var), ouvrant l’ancienne cité ouvrière sur la mer. A la fin 2018, la reconversion des anciens chantiers navals sera ainsi achevée avec la construction de 285 logements et six locaux commerciaux en pied d’immeuble répartis dans six bâtiments (15 300 m2 de surface de plancher).

Un projet tourné vers la mer. Les agences d’architecture de Jean-Baptiste Pietri et de Roland Carta sont les maîtres d’œuvre de ce dernier programme. Il comprend une résidence seniors d’une centaine de logements gérés par le groupe Réside Etudes, 26 logements intermédiaires pour le groupe SNI et une trentaine de logements sociaux pour la société HLM Nouveau Logis Azur. Le reste consiste en des logements en accession libre. « Nous avons cherché une certaine balnéarité. Au dernier étage de l’immeuble L’Envolée, par exemple, les terrasses arrondies sont agrémentées de garde-corps en métal perforé pour créer de l’opacité tout en laissant entrevoir l’extérieur », détaille Arnaud Sibille, architecte chez Carta Associés.

En parallèle, la Ville de Seyne-sur-Mer va finaliser les espaces publics avec la création d’une place conformément au plan-masse dessiné par l’urbaniste Alain Amédéo. « Les trois tranches ont été organisées autour d’un mail central, conçu comme une promenade, qui permet d’aller du nord vers la mer. L’objectif est de recréer de la ville et du flux piéton », explique Philippe Bega, directeur général adjoint de Constructa Promotion.

Le promoteur a réalisé les deux premières tranches avec Eiffage Immobilier entre 2002 et 2012. L’opération a ensuite connu un coup d’arrêt faute de maîtrise du foncier. Désormais seul aux commandes, Constructa a confié à Fayat les six bâtiments restants pour un coût de construction de 21 millions d’euros HT. Au total, le promoteur aura injecté environ 150 millions dans Porte Marine, qui comptera à terme 800 logements. De nombreux équipements viendront s’ajouter au projet, parmi lesquels le casino, le centre de formation aux métiers de la mer et la grande darse, tous trois déjà construits, ainsi qu’un cinéma qui sera installé dans l’ancien atelier mécanique rénové.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X