Régions Paris

Le quartier Chapelle International sort de terre

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Établissements de culte, funéraire - Etat et collectivités locales

102 300 logements autorisés en Ile-de-France entre le 1er novembre 2016 et le 31 octobre 2017, en hausse de 19,2 %.

82 600 logements commencés en Ile-de-France entre le 1er novembre 2016 et le 31 octobre 2017, en hausse de 25 %.

334 Nombre de collectivités qui ont signé une convention d’intervention foncière avec l’EPF Ile-de-France.

A la porte de la Chapelle, dans le XVIIIe arrondissement parisien, l’aménagement du quartier Chapelle International s’accélère. Dans quelques jours, Sogaris livrera un hôtel logistique multimodal embranché fer (45 000 m2 ) de 400 m de long en bordure du faisceau de la gare du Nord. Sa toiture de 1 ha accueillera un espace d’agriculture urbaine et des équipements sportifs de la Ville de Paris. Cette livraison interviendra quelques semaines après le coup d’envoi, le 24 octobre, des travaux des premiers programmes d’habitat : 355 logements (290 sociaux et 65 intermédiaires) réalisés par la RIVP (1) et 238 appartements en accession développés par Sogeprom (2).

Sur les six immeubles en chantier, quatre atteindront 50 m de hauteur. Ils reposent sur un socle de 7 m de haut, soit la taille de la halle logistique qui abrite les Soho (small offices-home offices) . Ce concept novateur associe un local d’activités en rez-de- chaussée avec un logement au premier étage. « Le Soho renoue avec la tradition haussmannienne. Il propose une nouvelle façon de travailler. La très petite entreprise, le free-lance , l’auto- entrepreneur, etc. , ont besoin de disposer d’un outil de travail adapté à leur rythme de vie. Le Soho le leur fournira », s’est félicité Jean-Louis Missika, adjoint chargé de l’urbanisme à la mairie de Paris, lors de la cérémonie de pose de la première pierre. Pour assurer la commercialisation et la gestion de ces locaux atypiques (8 000 m2 sont programmés), la RIVP et la Caisse des dépôts vont créer une société ad hoc . Les deux partenaires ont signé une convention en ce sens le 7 novembre.

Ancien site ferroviaire. Au total, quelque 900 logements (dont 600 familiaux et 45 % sociaux) prendront place sur cet ancien site ferroviaire de 7 ha aménagé par Espaces ferroviaires, filiale du groupe SNCF au sein de la branche SNCF Immobilier, dans le cadre d’un projet urbain partenarial (PUP). Le programme inclut aussi deux immeubles de bureaux (33 000 m2 au total) sous maîtrise d’ouvrage de Linkcity, implantés en bordure du boulevard Ney. Des équipements publics et des commerces complètent l’opération, qui se développera sur près de 150 000 m2 et devrait se poursuivre jusqu’en 2022. « Ce qui nous a intéressés dans ce projet, c’est l’articulation entre le monde ferroviaire et la ville », a souligné François Decoster de l’agence l’AUC, architecte-coordonnateur de Chapelle International.

Espaces ferroviaires doit encore désigner les opérateurs des deux derniers lots (logements, Soho, maison des pratiques artistiques amateurs). Après avoir construit une galerie d’assainissement de 800 m de long, l’aménageur et la Compagnie parisienne de Chauffage urbain (CPCU) achèvent la réalisation d’une boucle de chaleur autonome. Viendront ensuite l’aménagement des espaces publics (22 000 m2 ) et la finition des voiries. « Le bilan de l’opération s’élève à 180 millions d’euros, sans subvention publique. C’est une vraie prise de risque », a conclu Benoît Quignon, directeur général de SNCF Immobilier.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
(1) Architectes : Charles Pictet Architecte et Atelier Martel (lot F) ; Jacques Moussafir et Nicolas Hugoo (lot G). Entreprise : Léon Grosse. (2) Architectes : Brenac & Gonzalez et MOA (lot E). Entreprise : Bouygues Bâtiment Ile-de-France.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X