Actualité Hôpital Sud-FRANCILIEN

Le PPP ausculté

Mots clés : Établissements de soins

« Les difficultés ne résident pas dans des imperfections du contrat. […] Certaines clauses sont même plutôt protectrices. Elles ont été néanmoins insuffisantes pour défendre les intérêts du Centre hospitalier sud-francilien [CHSF] ». La chambre régionale des comptes d’Ile-de-France a fait le bilan du bail emphytéotique hospitalier (BEH) conclu pour le CHSF (Essonne). Dans son rapport rendu public le 26 janvier, elle souligne l’inadaptabilité de la formule du BEH à l’opération. Mais ce sont surtout les éléments autour du PPP qui ont conduit à l’échec.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X