Document

Le point de vue d’Agnès Vince Directrice, chargée de l’Architecture, adjointe au directeur général des Patrimoines, Ministère de la Culture et de la communication

Mots clés : Architecture - Conservation du patrimoine - Gouvernement - Manifestations culturelles

Le ministère de la Culture a toujours soutenu le Trophée Béton dont la notoriété n’est plus à démontrer auprès des jeunes diplômés des écoles d’architecture. Vous soulignez sa capacité à légitimer le rôle de l’architecte…

Cette année, 134 jeunes diplômés ont été intéressés par la démarche. Avec d’excellents projets, les dossiers recevables témoignent d’un angle de vue très large sur l’utilisation du béton. En répondant à des critères essentiels à la qualité du cadre de vie – esthétique du projet, relation au contexte, approche technique, capacité d’innovation, performances environnementales… -, ils s’inscrivent dans une démarche de qualité architecturale. En démontrant l’aptitude des candidats à mettre leur savoir-faire au service de l’innovation conceptuelle, formelle et constructive, ce Trophée atteste bien de la légitimité de l’architecte. Au nom d’une vision globale de l’édifice, chaque projet a la capacité d’organiser des solutions synthétisant une batterie d’exigences. Cela rejoint la démarche engagée...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 239 du 11/02/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X