Enjeux

Le plan, c’est du flan

Avoir des ambitions, c’est bien. S’en donner les moyens, c’est encore mieux. Quand le gouvernement lance un « plan de massification de la rénovation énergétique » fin novembre, il a bien un plan derrière la tête : agglomérer une myriade d’enveloppes déjà budgétées. Résultat : il réunit 14 milliards d’euros. C’est du lourd. Ça en bouche un coin. Et l’objectif d’éradiquer 150 000 passoires énergétiques chaque année est louable, surtout lorsque les premiers flocons de neige tombent sur les foyers des plus pauvres. Mais...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5954 du 22/12/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X