Régions

LE PECQ Bord de Seine Vers un nouveau quartier

Mots clés : Transport fluvial

Située de part et d’autre de la Seine, la commune du Pecq ne dispose guère de terrains pour s’étendre. Depuis plusieurs années déjà, la municipalité s’intéresse à un terrain, en bordure de fleuve, actuellement occupé par un marchand de matériaux de construction. Dans l’absolu, le terrain, en centre-ville, se prête magnifiquement à un développement qui le mettrait en valeur. Las, il se trouve en zone inondable en référence à la crue de 1910.

Le Plan de prévention du risque inondation (PPRI) des Yvelines n’ayant pas encore été adopté, la municipalité a fait réaliser une étude d’impact par Hydratech, en relation avec le service des Voies navigables de France. Menée au 2e semestre 2003, celle-ci a conclu que les aménagements projetés – construction de remblais compensés par des déblais équivalents – n’auraient pas de conséquences visibles sur le cours du fleuve. Les bâtiments devront être construits en retrait de la rive, les cotes des rez-de-chaussée surélevées et des seuils de protection devront être prévus.

La municipalité voudrait voir réaliser là 400 logements dont 100 sociaux, une crèche/halte-garderie, un hôtel de 100 chambres, des commerces en rez-de chaussée et un parking souterrain. Le dossier d’autorisation est actuellement à l’étude en préfecture. S’il est accordé avant que le PPRI ne soit adopté, d’ici à la fin de l’année, la procédure suivra son cours normal avec enquête publique et révisions du POS. Il peut aussi y avoir demande de modification de la part de l’Etat, voire refus.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X