Régions Hauts-de-France

Le Pass Rénovation booste l’emploi local

Mots clés : Monde du Travail

« Le service public de l’efficacité énergétique (Spee) est un puissant levier de développement d’emplois locaux, se félicite Philippe Rapeneau, vice-président des Hauts-de-France chargé de la transition énergétique. Quelque 13,3 millions d’euros HT de travaux sont déjà contractualisés, ce qui représente 300 emplois consolidés. » Unique en France, ce dispositif en régie testé en Picardie depuis 2014 et progressivement étendu au Nord-Pas-de-Calais associe soutien technique et tiers financement afin de permettre aux particuliers d’obtenir des prêts et de caler leurs remboursements sur les économies d’énergie réalisées.

500 chantiers réceptionnés ou en cours. Baptisé Picardie Pass Rénovation, le dispositif a déjà montré tout son intérêt pour enclencher la rénovation thermique des logements privés et des copropriétés qui, malgré d’énormes besoins, a beaucoup de mal à décoller. L’objectif du Spee est de rénover 2 000 logements privés d’ici à 2018 et 18 000 d’ici à 2025. Plus de 500 chantiers sont déjà réceptionnés ou en cours. Plus de 60 communautés de communes ou agglomérations sont partenaires du dispositif qui accompagne les particuliers de A à Z : diagnostic initial, analyse patrimoniale et financière, définition d’un programme de travaux adaptés, maîtrise d’ouvrage déléguée des travaux avec consultation, sélection et coordination des entreprises, suivi des travaux et même, durant cinq ans, assistance et suivi des consommations.

650 entreprises inscrites. Si, à ses débuts, la régie a peiné à convaincre les artisans de rejoindre sa plate-forme, 650 entreprises y sont aujourd’hui inscrites. Et parmi elles, plus de 70 % sont des très petites entreprises (TPE). « Conçu en partenariat avec la FFB et la Capeb, le dispositif incite les entreprises à travailler ensemble et à se qualifier pour être RGE, détaille Nicolas Blangy, président de la fédération du BTP de la Somme et président du groupe PRM, déjà intervenu sur des chantiers Picardie Pass Rénovation. La plate-forme permet de suivre et de répondre facilement aux appels d’offres qui tombent toutes les semaines. C’est un moyen gratuit et fiable de rentrer en contact avec les particuliers pour des travaux qui restent peu compliqués dans l’ensemble. Tous les partenaires s’y retrouvent. »

Petit bonus non négligeable : le dispositif garantit aux artisans une rémunération rapide et leur permet d’obtenir une avance de 30 % sur le montant des travaux. Seul ombre au tableau, le tiers financement est garanti par la collectivité, ce qui augmente son taux d’endettement. « Vu l’ampleur des rénovations à effectuer, cela va nous pénaliser, redoute Philippe Rapeneau. C’est pourquoi j’ai demandé à la ministre du Logement et de l’Habitat durable Emmanuelle Cosse, qui vante ce dispositif, comment les collectivités pourraient se dégager de ce cautionnement tout en gardant la souplesse de la régie. »

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X