Actualité Logement

Le neuf se retape en 2015

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel

Alors que 2014 s’annonçait mal pour les constructeurs, le dernier trimestre a littéralement « sauvé l’année ». D’octobre à décembre, les ventes au détail ont progressé de 14,6 % par rapport au 4e trimestre 2013 (à 23 338 unités). Au total, 76 580 logements ont été vendus en 2014, soit 3 % de plus qu’en 2013. « C’est presque une nouvelle tendance, cela montre le retour des ménages vers la pierre », estime François Payelle, président de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI). Pour ce dernier, les résultats enregistrés sont principalement dus au retour des investisseurs, qui représentent 44 % des acheteurs. Pour être certain de transformer l’essai en 2015, le président de la FPI demande aux collectivités locales de débloquer les projets. Selon lui, 20 000 logements sociaux et privés sont toujours en attente de validation des maires. Par ailleurs, il souhaite être associé à la discussion concernant une disposition du projet de loi relatif à la transition énergétique prévoyant d’intégrer la performance énergétique à la garantie décennale.
Les constructeurs de maisons individuelles ne sont pas en reste, même si le contexte demeure compliqué. « On est dans un marché en forte dépression », estime Christian Louis-Victor, président de l’Union des maisons françaises (UMF). Pour autant, les ventes de maisons individuelles devraient progresser en 2015, de 2 % « au maximum » par rapport à 2014. Les raisons de ce retournement de tendance ? « 6 000 communes sont passées de la zone C à la zone B2, ce qui a permis de solvabiliser une partie des acheteurs, estime Christian Louis-Victor. Aussi, les Français ont estimé que le logement redevenait une priorité nationale, cela les a encouragés dans leur projet d’achat. On a ressenti une hausse de la fréquentation de nos bureaux de vente durant les deux derniers mois de l’année. » Christian Louis-Victor reste tout de même vigilant sur le maintien en l’état du prêt à taux zéro (PTZ) et de l’APL Accession.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X