Régions Paris

Le musée du Moyen Age poursuit sa « renaissance »

Mots clés : Manifestations culturelles - Musées - galerie

Le nouvel accueil du musée de Cluny-Musée national du Moyen Age, dans le Ve arrondissement de Paris, ouvrira au printemps 2018. Prenant place au rez-de-chaussée du bâtiment Boeswillwald (XIXe siècle) et dans une extension de 250 m² au sol, construite sur l’emprise de la terrasse mitoyenne – soit 400 m² au total -, il abritera l’accueil-billetterie, la librairie- boutique, des vestiaires, des sanitaires, un espace pédagogique et une salle dédiée à des présentations temporaires.

La première pierre – symbolique – du chantier a été posée le 9 janvier par Audrey Azoulay, ministre de la Culture. La construction de la salle du rez-de-chaussée a débuté après la mise en place de 35 micropieux. « Nous avons voulu à la fois souligner la présence de ce nouvel accueil mais aussi suggérer son effacement. Simple sur le plan formel, respectant la volumétrie des bâtiments initiaux, il participera à la superposition des strates architecturales du musée : Antiquité, Moyen Age, XIXe et donc XXIe siècle », explique l’architecte Bernard Desmoulin.

Passerelle-belvédère. Si le rez-de-chaussée est construit en béton, donnant un aspect minéral, l’entresol et le premier étage s’appuient sur une structure métallique. « Pour la façade, nous avons eu recours à de la fonte d’aluminium dont le motif reprend une dentelle de pierre de la chapelle du musée », souligne Jérémy Vogl, chef de projet de Bernard Desmoulin. Une passerelle accessible depuis le nouvel accueil fera figure de belvédère sur les vestiges antiques des thermes de Lutèce.

Ce nouvel accueil, qui représente un investissement total de 7,64 millions d’euros, constitue l’un des quatre volets du programme « Cluny 4 » visant à rénover entièrement le musée. « L’Etat s’est engagé dans un chantier sans précédent de restauration, pour une véritable renaissance, en mobilisant au total 25 millions d’euros », a souligné Audrey Azoulay.

Maîtrise d’ouvrage : ministère de la Culture. Maîtrise d’ouvrage déléguée : Oppic. Maîtrise d’œuvre : Bernard Desmoulin, architecte. BET Environnement : AI Environnement. BET acoustique : Venathec. Autres BET : Scoping et C & E Ingénierie. Entreprises : Lefèvre (clos et couvert), Bonnardel (aménagements intérieurs et mobiliers).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X