Autres

Le Moniteur à Marseille

Mots clés : Equipements techniques et finitions - Information - communication - événementiel - Produits et matériaux

L’activité régionale donne des signes de reprise, mais dans un contexte de guerre des prix. C’est le constat qui ressortait de la réunion organisée le 5 décembre par « Le Moniteur », dans les locaux marseillais du groupe Moniteur.

En présence de Yves Duverger, président de la FRB Paca (la FRTP était représentée par son directeur Michel Garcia), de Germain Berlatier, ancien président de la fédération BTP, de Jean-Marie Chabert, directeur général de la Semader (la SEM du conseil régional), du lieutenant-colonel Dury, responsable de l’établissement du génie militaire de Marseille, du directeur de la société Prado Carénage, Gilbert Saby, ou de François Averous, l’un des architectes du nouveau Stade Vélodrome, le directeur régional de l’Equipement, Jean-Pierre David, annonçait une dotation Palulos en hausse en 1998, et une « amélioration relative » de la situation des TP, avec un bon niveau d’engagement du contrat de plan routier. « Au-delà, le prochain contrat comprendra un volet transport en commun important à Marseille, Nice et Toulon. »

Optimiste, Jean-Jacques Fischer, responsable Méditerranée du Crédit local de France, prévoit entre 3 % et 5 % d’augmentation des investissements des collectivités locales. Analyse tempérée par l’adjoint au maire de Marseille, Claude Valette, dont la commune « est la seule préfecture en France moins riche que son conseil général ». Elle aura investi quand même pour la première fois 1,4 milliard en 1997, sur 7,3 milliards de budget.

PHOTOS :

Ci-contre, à la tribune (de g. à dr.), Alain Tocquet (Opac Sud), Jean-Jacques Fischer (Crédit Local de France), Claude Vallette (adjoint à l’Urbanisme, Mairie de Marseille), Jean-Marc Matalon (Le Moniteur), Jean-Pierre David (directeur régional de l’Equipement), Bernard Humbel (Cellule économique régionale du BTP).

Marcel Macario, président de la Fédération BTP 13.

Rolland Bertani, président de la chambre syndicale de l’équipement électrique.

Après le débat, N. Seyer et J.-M. Matalon (« Le Moniteur »)

Poursuite du débat sous les arcades, autour des autres publications du groupe.

A deux pas du Vieux Port, dans le quartier piéton, les locaux du groupe Moniteur – qui compte aussi « la Gazette des communes », «Les Cahiers techniques du bâtiment», « Maison française » ou « GaultMillau » – font face à ceux du quotidien « La Marseillaise ».

26, place aux Huiles, 13001 Marseille

tél. : 04.91.13.03.90.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X