Actu

« Le mobilier urbain facilite notre relation à la ville »

Mots clés : Accessibilité - Mobilier urbain - Musées - galerie

Les 2 200 Abribus parisiens aux fonctions variées (connexion, accessibilité… ), signés par le duo, témoignent des nouveaux usages du mobilier urbain. L’exposition « Dehors, la ville de demain », qui se tiendra du 16 mai au 29 août à la galerie VIA, à Paris, explore ces pratiques récentes avec industriels, designers et étudiants [lire dossier p. 21].

CATERINA ET MARC AUREL,designers, cocommissaires de l’exposition « Dehors, la ville de demain »

Quelle est la spécificité française en matière de mobilier urbain ?

Marc Aurel. Je parlerais davantage d’une spécificité des grands “projets urbains à la française” initiés au début des années 1990, avec la ville de Lyon et orchestrés par Michel Noir, maire de l’époque : il souhaitait moderniser son centre-ville en lançant un concours international pour la conception d’une collection complète de mobilier pour l’ensemble du territoire du Grand Lyon. Ce dernier s’est alors développé et enrichi de nouvelles formes, de nouveaux objets, d’une certaine sophistication, afin de répondre aux nouvelles attentes en matière de “confort urbain”. La spécificité des fabricants français est donc cette capacité d’innovation et d’adaptation permanente à l’évolution des besoins.

Comment l’exposition “Dehors, la ville de demain” traduit-elle cette spécificité ?

L’exposition reflète l’innovation liée à l’évolution des usages et pratiques de l’espace public : faire du sport, se détendre, déjeuner, travailler, se connecter à Internet… Nous avons mis en avant les récentes productions des industriels qui intègrent ces nouvelles pratiques, dans des objets qui, pour certains, sont encore à l’état de prototypes.

Selon la première étude d’opinions consacrée au mobilier urbain, “les Français considèrent l’espace urbain non plus seulement comme un lieu de passage, mais comme une destination de promenades, sans objectifs précis”.

Comment le designer met-il en œuvre cette nouvelle définition de l’espace urbain ?

Pendant de nombreuses années, l’espace public était considéré de façon très technicienne. Aujourd’hui, après l’évolution du “tout-automobile” des années 1960, qui a énormément conditionné notre environnement, le mobilier urbain retrouve une place essentielle dans la requalification urbaine. Il joue un véritable rôle d’interface, de facilitateur dans notre...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 408 du 09/04/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X