Régions Lille-Sud

Le mégachantier Lillenium, laboratoire de l’emploi

Mots clés : Electricité - Établissements de soins - Monde du Travail

2 Mds € seront investis par RTE en Normandie entre 2017 et 2022 pour l’ensemble des raccordements et interconnexions.

592 M€ Budget d’investissement 2018 de la métropole européenne de Lille, en hausse de 49 M€ par rapport à 2017.

89,2 % des marchés publics des Hauts-de-France attribués en 2017 à des entreprises de la région (74,6 % en 2016).

Elus locaux et promoteurs l’ont beaucoup attendu. Désormais, ils attendent beaucoup de Lillenium en termes d’activité économique, d’emploi et de rentabilité. La gigantesque opération conçue autour d’un centre commercial, imaginée dans le quartier en politique de la ville et en pleine mutation de Lille-Sud, aura mis plus de dix ans à se concrétiser. Pour réussir à boucler le budget pharaonique, estimé à 250 millions d’euros en tout, il aura même fallu que l’Agence nationale de la rénovation urbaine (Anru), via son nouveau fonds de co-investissement, et la Caisse des dépôts et consignations investissent 12 M€ chacun.

Martine Aubry, maire de Lille, et Pierre de Saintignon, son premier adjoint, ont beaucoup « transpiré » pour faire aboutir le projet qui, selon eux, va créer de nombreux emplois pour les habitants du quartier. « Ce seront d’abord des ouvriers sur le chantier, puis des employés dans les commerces et autres activités qui vont ouvrir ici dans vingt-sept mois, qui vont générer 900 emplois. Nous...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5958 du 12/01/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X