Actu

Le marché innove pour résister

En ces temps de crise, les fabricants et les distributeurs deviennent des multispécialistes. Ils accentuent leur présence sur le terrain et développent des offres à la fois spécifiques et innovantes pour rebondir.

Quoi que plus tardivement que les autres métiers du bâtiment, la décoration a été rattrapée par la crise. Après un premier semestre 2014 en hausse par rapport à la même période en 2013 (laquelle avait été particuliè-rement déprimée), le marché a décroché : 2014 sera une année de décroissance. Le pessimisme s’est donc installé : les tensions sur les trésoreries sont réelles, et les défauts de paiement sont en croissance chez les artisans et les petites entreprises, laissant entrevoir une année 2015 compliquée. « Cer- tains vont devoir porter leur masse salariale », explique un distributeur. Ce sera d’autant plus difficile que nombreux sont ceux qui ont épuisé leurs réserves. Symptomatique d’un marché de la construction tiré vers le bas, la main d’œuvre étrangère est d’ailleurs de plus en plus présente sur les chantiers de décoration. Or, elle est souvent sous-payée et contribue à la réduction des marges et à la dégradation de la qualité.

Les « LVT » en plein essor

Dans ce paysage, les « luxury vinyl tiles » (LVT) sont les seuls produits en développement – sur les marchés professionnel comme grand public – des revêtements de sol, dont ils bousculent les habitudes. Non seulement ils sont faciles à transporter, à stocker et à poser (qu’ils soient à coller, à...

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 403 du 18/02/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X