Régions Rennes

Le logement grimpe dans les tours

Mots clés : Artisanat - Bâtiment d’habitation individuel - Entreprise du BTP

+ 0,5 % trimestre, l’activité des artisans du Centre a moins progressé que la moyenne nationale (+ 2,5 %). Source : Capeb.

373 525 € Somme récoltée en crowdfunding pour financer l’Arbre aux Hérons, sur l’île de Nantes.

160 industriels du BTP ont exposé à Brest du 25 au 27 avril lors des Journées de la construction de la Capeb.

En matière d’habitat vertical, Les Horizons et L’Eperon ne se-ront pas détrônés dans le ciel de Rennes. Ces deux bâtiments iconiques de Georges Maillols et Louis Arretche restent et resteront un mètre étalon pour les acteurs qui travaillent le logement dans la hauteur. Pourtant, la métropole bretonne renoue avec le sujet. Récemment, trois opérations phares ont été annoncées dans la ZAC Guines, un quartier proche de la gare. Les principaux bailleurs sociaux du territoire portent ces projets (deux en R + 16 et un R + 17) menés avec les agences Petitdidier-Prioux, Hamonic + Masson et Peoc’h Rubió.

L’îlot Beaumont (Legendre Immobilier), dont l’équipe de maîtrise d’œuvre sera désignée en juin, fera aussi office de signal, avec un ensemble comportant une tour en R + 17 implanté dans le périmètre d’EuroRennes. Non loin de là, dans le secteur Pont-Saint Hélier, le programme Eurosquare en R + 8 (groupe Giboire, uapS), déjà en partie livré, voisinera avec une tour en R + 12… en bois (Lamotte, Thierry...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5975 du 11/05/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X