Régions Puy-de-Dôme

Le laser, nouvelle clé pour comprendre et aménager

La télédétection par laser – ou Lidar (Light D etection and Ranging) – est une technique de mesure à distance fondée sur l’analyse des propriétés d’un faisceau de lumière renvoyé vers son émetteur. Elle est utilisée pour les mesures topographiques en géosciences (risque sismique, météorologie… ), sciences de l’environnement (pollution atmosphérique, agronomie, sylviculture… ), mais aussi en archéologie pour révéler des empreintes attestant d’activités humaines.

Pour développer ses connaissances, le conseil départemental du Puy-de-Dôme a soutenu l’utilisation de cette technologie par les chercheurs de l’université Clermont-Auvergne dans le cadre du projet de mise en valeur du site historique de Gergovie-Gondole, situé à deux pas de Clermont-Ferrand. Au total, près de 55 km2 ont été passés au crible en 2015 et 2016, permettant de documenter chaque parcelle de terrain avec une précision et une résolution jusque-là inégalées.

Etude paysagère complète. A partir de ce relevé, un atlas topographique a été édité grâce au concours du Centre régional auvergnat de l’information géographique et des ingénieurs de la plate-forme IntelEspace de la Maison des sciences de l’homme de Clermont-Ferrand. Une fois interprétées, ces données permettront la réalisation, dès l’an prochain, de prospections et d’études approfondies. Elles offriront aussi les bases d’une étude paysagère complète visant à définir de nouveaux aménagements et accès du site.

En 2011, une étude similaire avait été réalisée sur la partie centrale de la chaîne des Puys. Il s’agissait alors d’appuyer sa candidature au patrimoine mondial de l’Unesco.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X