Régions

LE HAVRE Le BET familial Séro a finalisé sa transmission

Mots clés : Enfance et famille

Créé en 1967 à Caucriauville sur les hauteurs du Havre, le bureau d’études techniques Séro (Société d’études et de recherches opérationnelles) vient de changer de dirigeant. « Après de nombreuses diversifications, notre activité, c’est aujourd’hui la maîtrise d’oeuvre technique tous corps d’état, l’ingénierie pluridisciplinaire », résume Philippe Hoorelbeke qui a dirigé l’entreprise durant douze ans. A l’approche de la retraite, cet ingénieur souhaitait vendre, mais à trois conditions : maintenir l’indépendance et le nom, conserver le personnel et dénicher le technicien susceptible de poursuivre le développement entrepris. C’est chose faite depuis quelques semaines avec Thierry Broutté (39 ans). Cet ingénieur en génie civil qui vient de passer sept ans à la direction régionale d’OTH Normandie vient de reprendre la société à son compte. « De la simple expertise à la maîtrise d’oeuvre complète, à l’exclusion bien sûr du travail architectural, nous avons actuellement 400 dossiers en cours et, ce qui est rare, un carnet de commandes plein sur dix mois en 2004 », explique le nouveau directeur général. Parmi ses références les plus récentes, on peut citer l’hôpital de Fécamp (direction des travaux), la future CCI du Havre (OPC), la tour de contrôle de l’aéroport d’Octeville (OPC), la station balnéaire de Dieppe (fluides et VRD)… Sur trois sites (Le Havre, Rouen et Evreux), la Séro a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de 2 millions d’euros avec un effectif de 30 salariés dont 20 cadres.

PHOTO :

« Nous avons un carnet de commandes plein sur dix mois en 2004 »

Thierry Broutté, directeur général de Séro.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X