Régions

Le groupe Bovis mène le chantier Toyota au pas de charge

Mots clés : Conception - Rénovation d'ouvrage

-La préqualification des entreprises est en cours.

La construction de l’usine Toyota à Onnaing débute, les premiers pieux seront plantés avant la fin mars. Le planning est très serré. Le groupe britannique Bovis, le DMC (designer manager constructor) choisi par Toyota et son sous-traitant, le bureau d’études américain SSOE (qui a lui-même pris comme sous-traitant Ageca), se sont engagés à livrer les 130 000 m2 de bâtiments fin mars 2000. La construction des superstructures va débuter mi-mai, et l’un des quatre ateliers du site doit être livré en octobre prochain.

Déjà près d’un millier de plans sont sortis des bureaux de SSOE. « Nos méthodes de travail sont anglo-saxonnes, c’est-à-dire que les études sont beaucoup plus poussées qu’en France, les plans beaucoup plus détaillés, ce qui donne bien plus d’opportunités pour les PME », explique Jacques Demol, le directeur de Bovis Europe, responsable du projet.

Depuis février, les équipes de Bovis/SSOE et de Toyota sont en place sur le site d’Onnaing. Le directeur opérationnel du chantier est John Milton. Il est épaulé par Pascal Vitiello, directeur des travaux et Bernard Davern, directeur des lots techniques. Tous sont mobilisés par la préqualification et la sélection des entreprises qui vont effectuer les travaux, la préqualification et la sélection qui vont s’étaler jusqu’en juin prochain.

« Tous les travaux seront réalisés par des entreprises extérieures, Bovis assurant l’organisation et la gestion du projet », rappelle Jacques Demol. Dans la pratique, Bovis envoie des questionnaires à des entreprises qui sont déjà référencées, analyse les réponses et effectue la sélection finale, en liaison avec Toyota.

L’ensemble du marché va être traité en une cinquantaine de lots séparés. Ces lots seront attribués à des entreprises de taille importante, dont certaines auront à recourir à des sous-traitants.« Nous allons encourager nos grands sous-traitants à identifier des PME locales », assure Jacques Demol qui se déclare tout à fait conscient de l’attente extrêmement forte des acteurs locaux et régionaux quant aux retombées de l’investissement de Toyota. « Nous avons déjà été contactés par 438 entreprises et nous répondrons à toutes les offres de services », assure-t-il.

DESSIN : Image virtuelle représentant le site de la future usine Toyota.

ENCADRE

Le groupe anglais est présent dans 38 pays

Bovis est, depuis 1974, la filiale de construction du groupe britannique P & O (Peninsular and Oriental Stream Navigation Company). Le groupe Bovis est présent dans trente-huit pays, compte 6 000 collaborateurs dans le monde, et gère des projets de construction pesant environ 15 milliards de dollars. Bovis est arrivé en France il y a vingt-cinq ans dans le sillage de Marks and Spencer. « Nous réalisons la majeure partie de notre chiffre d’affaires avec des clients réguliers », précise Jacques Demol qui ajoute : « Nous ne disposons pas de bureau d’études, mais notre dimension, notre expérience internationale nous permettent de trouver les meilleurs sous-traitants. C’est ainsi que, pour le projet Toyota, nous avons pu, dans des délais très courts, identifier SSOE comme le partenaire bureau d’études qu’il nous fallait pour répondre à la consultation de Toyota, parce qu’il a construit plus de cinquante usines automobiles dans le monde et qu’il travaille depuis dix-huit ans avec des Japonais. » Dans l’Hexagone, Bovis a notamment assuré le rôle de program manager (gestion des délais, des entreprises sous-traitantes et des fournisseurs) pour le chantier d’Eurodisney à Marne-la-Vallée. Bovis a également à son actif la rénovation de l’aile du pavillon de Flore au Louvre, la réhabilitation du siège de Nestlé à Noisiel, celle de l’hôtel Intercontinental à Paris et la construction de la nouvelle aérogare de Lille-Lesquin.

Bovis, ZI no9 Ouest, 59264 Onnaing, tél. : 03.27.51.42.42, fax : 03.27.51.42.40. A Paris, tél. : 01.55.25.28.38, fax : 01.55.25.28.30.

ENCADRE

MANIFESTATION Rencontres avec Bovis Europe

Le mercredi 31 mars à 17 heures, au Grand Hôtel de Valenciennes, « le Moniteur » organise une conférence débat, animée par Annick Loréal, responsable de la rédaction du « Moniteur » dans le Nord/Pas-de-Calais avec la participation de Jacques Demol, directeur de Bovis Europe et M. David H. Shapiro, directeur général de SSOE, sur le thème : « l’Usine Toyota d’Onnaing, la sélection des entreprises, les méthodes de gestion du projet, l’organisation du chantier ».

Contact : Aymeric Vincent au « Moniteur », tél. : 01.40.13.32.61, fax : 01.40.13.51.03.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X