Industrie/Négoce Ile-de-France

Le Grand Paris, des chiffres à donner le tournis

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Distribution - Entreprise du BTP - Gares, aéroports - Maison individuelle

Portée par les premiers chantiers du Grand Paris, l’activité du BTP progresse fortement en Ile-de-France. Quant au négoce, il attend beaucoup des rénovations de quartiers à proximité des gares et des programmes de maisons individuelles.

Composée de 8 départements, 1 296 communes et arrondissements, l’Ile-de-France est la première région économique française et européenne. Elle concentre 12,1 millions d’habitants (19 % de la population métropolitaine, et 2,4 % de celle de l’Union européenne). Son produit intérieur brut (PIB) représente 30 % de la richesse nationale, et plus de 4,5 % du PIB de l’UE. Elle compte plus de 1 million de sociétés, dont 121 182 dans le domaine de la construction (25 % du total national du secteur). Comme le Centre d’observation du commerce, de l’industrie et des services d’Ile-de-France (Crocis) aime à le répéter, « du fait de ses spécificités et de son envergure européenne et mondiale, l’Ile-de-France connaît des évolutions conjoncturelles souvent très différentes de celles des autres régions françaises ». Pour preuve, l’évolution positive du nombre d’établissements du bâtiment pendant la crise. Plus précisément, entre 2011 et 2016, il a augmenté de 38,6 %. Au vu des projets, le phénomène ne devrait pas se tarir.

À lui seul, l’objectif de 70 000 logements par an – pour un total espéré de 1,35 million d’ici à vingt-cinq ans -, se monte à 42 Md€. Quant au chantier du Grand Paris et de son super métro, le plus vaste d’Europe, il s’élève à près de 25 Md€, en comptant la réalisation des 200 km de lignes et des 68 gares ainsi que l’aménagement des nouveaux quartiers. À cela, il faut ajouter les 275 opérations prévues de rénovation pour les lycées franciliens d’ici à 2027, moyennant des investissements de 4 Md€… Bref, le marché francilien de la construction ne manque pas de vigueur.

Des niveaux records. « Tous les indicateurs sont au vert, constate Benoît Relandeau, directeur général opérationnel de Raboni, enseigne du groupe CRH. L’Ile-de-France est une région porteuse. » D’après la dernière étude Sitadel réalisée par la Direction...

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 441 du 11/04/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X