Actualité Stress au travail

Le gouvernement demande aux entreprises de plus de 1 000 salariés de négocier

Le 9 octobre, lors de la réunion du Conseil d’orientation sur les conditions de travail (Coct), Xavier Darcos, ministre du Travail (notre photo), a enjoint aux entreprises de plus de 1 000 salariés d’ouvrir, avant le 1 er février 2010, des négociations sur le stress au travail. Il s’agit ainsi de décliner l’accord national interprofessionnel du 2 juillet 2008 sur le stress. « A défaut d’accord, je demande à toutes les entreprises de 1 000 salariés d’avoir réalisé à tout le moins un diagnostic et un plan d’action à cette date », expose le ministre.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X