Régions Lot-et-Garonne

Le département investira 121 millions d’euros

Etabli à 419,5 millions d’euros (4,3 %), le budget primitif adopté par le conseil général de Lot-et-Garonne pour 2011 se caractérise par un autofinancement prévisionnel de 43,53 millions d’euros et un programme d’emprunt fixé à 69 millions. Le département a inscrit 121,2 millions d’euros d’investissements. Plus de la moitié est réservée aux dépenses réelles d’équipement, dont 11,1 % de ce montant dédié au remboursement du capital de la dette.

Parmi les nouvelles mesures figure le programme de 6,5 millions d’euros sur cinq ans pour financer le schéma départemental d’aménagement numérique avec l’objectif de connecter 60 % des Lot-et-Garonnais d’ici à dix ans. Le département poursuit le plan de modernisation routier en programmant cette année 15,8 millions TTC de crédits. Après un an d’interruption suite à l’attaque de la déclaration d’utilité publique, il reprend le chantier de la déviation de Villeneuve-sur-Lot (coût total : 16,5 millions d’euros TTC) avec le lancement en septembre de la construction des ouvrages d’art. Les appels d’offres pour les terrassements et chaussées (estimés à 3,4 millions d’euros TTC) sont prévus fin 2011.
En termes de bâtiments, les appels d’offres sont en cours pour la restructuration du collège Jean-Moulin de Marmande (9,2 millions d’euros TTC, SARL d’architecture Morizet, Marmande). Pour la transformation des anciens locaux de France Telecom, à Foulayronnes, en équipement public de conservation des documents (4,8 millions d’euros HT), le début des travaux est prévu en fin d’année (SCP Séquences, Toulouse).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X