Enjeux

Le CSTB passe en mode start-up

L’incubateur CSTB’Lab veut accueillir 30 jeunes pousses pour leur offrir des opportunités scientifiques.

Petite révolution au CSTB. Avec son incubateur lancé en octobre, le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) veut envoyer un message aux jeunes entreprises innovantes. « Nous allons collaborer ! résume Sophie Moreau, directrice de l’incubateur et directrice déléguée Recherche parte-nariale au CSTB. Nous travaillons avec de nombreux acteurs économiques mais nous ne touchions pas encore les petites entreprises, en particulier celles qui innovent. » Le CSTB’Lab a vocation à combler cette lacune en proposant différents services : un hébergement dans ses locaux franciliens, un accompagnement sur le plan scientifique ainsi qu’une aide au développement financier et commercial. Choisies parmi une vingtaine de candidates, six start-up ont intégré la nouvelle structure en novembre. Celle-ci devrait en accueillir une douzaine d’ici à la fin 2018, puis une trentaine à l’horizon 2020.

« Nous entretenons une relation commerciale avec ces entreprises, lesquelles nous payent en fonction des services consommés », précise la directrice du CSTB’Lab. L’incubation coûte ainsi en moyenne 3 000 euros par an. « Ce dispositif nous permet d’avoir un pied-à-terre parisien », indique Yannick Folliard, dirigeant de la start-up troyenne Levels3D, l’une des six premières incubées, qui développe une application de modélisation de l’existant en 3D. Un pied-à-terre aux abords de la capitale, dans les locaux du CSTB à Champs-sur-Marne (Seine-et-Marne), au sein d’un établissement incontournable aussi. Ce qui constitue un atout certain, en termes d’image, pour accueillir des partenaires du secteur.

L’établissement valorise ainsi ses brevets et ses résultats de recherche.

Science et business. Syscobat, créé en 2016 et à l’origine d’un nouveau système constructif bois-béton appelé « B2R+ », est également accompagné par le CSTB’Lab. Cette jeune entreprise toulousaine utilise des panneaux gainés et isolés montés en atelier, et prêts à recevoir du béton autoplaçant dans des réservations verticales et horizontales. Mais c’est avant tout la coopération scientifique, notamment dans le numérique, qui a attiré cette jeune pousse. « Nous sommes en phase de dépôt de brevet pour la partie numé rique de B2R+, explique son président, Yves Martorana. Nous la codéveloppons avec l’appui du CSTB’Lab, avec lequel nous avons noué un partenariat scientifique ». Ce volet numérique comporte deux segments. Le premier est l’impression des plans de construction à l’échelle 1 sur la face intérieure des panneaux prêts à assembler de B2R+. Ce qui doit permettre de réduire drastiquement les erreurs. Le second volet est la génération d’un QR Code sur chaque panneau.

Cet appui scientifique est l’un des objectifs du CSTB’Lab, comme le souligne Sophie Moreau : « Au sein de notre établissement, nous effectuons des recherches autour de la maquette numérique depuis deux décennies. Il nous faut acculturer les donneurs d’ordre. Dans cette dynamique, nous aiderons les petites entreprises à créer des services. » L’incubateur ambitionne ainsi de développer ces partenariats et d’améliorer le transfert des résultats de recherche du CSTB, c’est-à-dire de valoriser ses brevets et ses bases de données. « Nos scientifiques servent de passerelles aux entrepreneurs pour dénicher les données dont ils ont besoin », indique la directrice de l’incubateur.

Outre ce soutien scientifique, le CSTB’Lab propose aussi un accompagnement business. Pour remplir cette mission durant la première année de fonctionnement, l’incubateur est appuyé par Impulse Partners, un accélérateur de start-up doté d’un réseau important dans le secteur. Ce qui devrait grandement faciliter l’accès aux marchés des entreprises incubées.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X