Régions Poitou-Charentes

Le contrat de Plan mobilisera 750 millions pour le rail et la route

Mots clés : Contrat de projet Etat-région - Réseau routier

A la mi-janvier, Ségolène Royal, présidente du conseil régional Poitou-Charentes, a présenté les grandes lignes du futur contrat de Plan Etat-région pour la période 2014-2020. Le volet mobilité (750 millions d’euros) occupe une place importante avec le lancement de nombreux chantiers ferroviaires et routiers. Ces travaux pourront être conduits grâce notamment à une convention de prêts déjà signée avec la Caisse des dépôts et consignations et la Banque européenne d’investissements.

Côté ferroviaire, l’ensemble des départements est concerné. En Charente, sont programmées la modernisation de la ligne Angoulême-Limoges pour 19 millions d’euros, ainsi que l’électrification d’Angoulême/ Saintes/Royan (120 millions).
En Charente-Maritime, il est prévu de moderniser le réseau entre Saintes et Royan (30 millions), la ligne La Rochelle/Saintes (21 millions) ainsi que celle entre Nantes et La Rochelle (40 millions). Enfin, le lancement d’une étude pour le contournement nord de La Rochelle (5 millions) est programmé.
Dans la Vienne et les Deux-Sèvres, la région s’est engagée sur le doublement de la voie entre Lusignan et Saint-Maixent-l’Ecole (80 millions) et l’électrification de Niort/Saint-Jean-d’Angély/Saintes (65 millions).

Une dizaine de chantiers routiers annoncés

Le volet routier est également bien doté avec une dizaine de grands chantiers annoncés. En Charente sont prévues la mise à deux fois deux voies de la RN 10 à Reignac-Chevanceaux (30 millions), la suppression des carrefours « à plat », la déviation de Roumazières-La Péruse sur la RN 141 (75 millions) et la mise à deux fois deux voies de la RN 141 entre Cognac et Angoulême (65 millions). En Charente-Maritime, des travaux de raccordement entre la rocade de Saintes et la RN 150 seront engagés pour 7 millions. Cette même route sera mise à deux fois deux voies entre Saujon et Royan (21 millions). Dans les Deux-Sèvres, un lien entre l’autoroute A 10 et la RN 11 sera construit (26 millions) ainsi que la déviation de Parthenay (10 millions). Dans la Vienne, trois déviations sont programmées, celle de Lhommaizé (75 millions) et de Lussac-les-Châteaux (10 millions) sur la RN 147, et de Vouillé (10 millions) sur la RN 149. Enfin, les carrefours « à plat » seront supprimés sur la RN 10 pour 28 millions.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X