Régions Nice

Le Conseil dÉtat saisi pour la sortie de la voie rapide

Le Conseil d’Etat va examiner la faisabilité juridique du projet de raccordement de la sortie Saint- Augustin de la voie Pierre-Mathis à l’A8 ; un projet que la communauté urbaine Nice Côte d’Azur souhaiterait voir pris en charge par la société Escota. La liaison à créer, pour supprimer l’actuel goulot d’étranglement, est une voie directe de plus d’un kilomètre avec une partie en tunnel sous La Victorine. Le projet est estimé entre 100 et 200 millions d’euros.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X