Ca fait debat

Le compte pénibilité, une bombe à retardement ?

Mots clés : Entreprise du BTP - Hygiène et sécurité du travail

Inapplicable, absurde, complexe, inadapté… Le futur compte pénibilité mécontente les petites entreprises du bâtiment, qui appréhendent sa mise en œuvre en 2016.

Début 2016, l’ensemble du secteur du bâtiment devra mettre en place un compte personnel de prévention et de pénibilité, tenant compte de l’exposition de chaque salarié à des facteurs de risques. Alimenté en points tout au long de la carrière d’un salarié, le compte donnera droit à des formations et des heures non travaillées. Le salarié pourra anticiper au mieux de deux ans sa retraite.

Les entreprises oscillent entre anxiété et colère. « Quelqu’un au gouvernement s’est-il au moins demandé comment les artisans allaient remplir ce compte, dont le terme de pénibilité est une formidable erreur de communication à l’égard des jeunes générations ? », s’emporte Patrick Liébus, président de la Capeb. L’incompréhension gagne les TPE. « Je suis totalement opposé à remplir une fiche qui n’a aucun sens, explique...

Vous lisez un article de la revue MEI n° 5805 du 27/02/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X